~::~   (0) ~::~   (2) ~::~   (1) ~::~ ll   (1) ~::~ voila les cours de bton prcontraint master 1   (0) ~::~ master 2 GC   (0) ~::~   (0) ~::~   (2) ~::~ - 1   (0) ~::~   (0) ~::~ poste graduation informatique systme classique   (0) ~::~ ...   (1) ~::~   (0) ~::~ " "   (0) ~::~ +   (0) ~::~ Cours en gnie mcaniques   (2) ~::~ Ensembles des cours en gnie electrique   (0) ~::~   (0) ~::~   (0) ~::~   (0)

: [1]   
   
: Les eaux uses  ( 2241 )
0 1 .
THE BRIGHT FACE
Global Moderator
Hero Member
*


:
Algeria Algeria

: 1204


:

djamel-hope2001@hotmail.fr thebrightface@yahoo.com
« : Jul, 28, 2010, 12:40:43 »

La dfinition:

Lassainissement est un processus par lequel des personnes peuvent vivre dans un environnement plus sain ; pour cela, des moyens physiques, institutionnels et sociaux sont mis en uvre dans diffrents domaines, tels que l'vacuation des eaux uses et de ruissellement, l'vacuation des dchets solides, l'vacuation des excrta et le traitement de tous ces lments1.


Objectifs :


Absence d'assainissement Cap-Hatien, Hati : les dchets mme le sol (incluant des sacs plastiques remplis d'excrments) bloquent les canaux de drainage qui dbordent la moindre pluie, et endommagent les infrastructures riveraines (routes, btiments).
L'assainissement est fortement li la sant publique en raison des nombreuses maladies lies un milieu malsain.
La proximit avec les eaux uses peut engendrer des maladies transmission fcale-orale (diarrhe, typhode, hpatites, cholra), ou lies un vecteur (paludisme, filariose, dengue)2. D'autres maladies sont galement lies un mauvais assainissement de base et en particulier des latrines dfectueuses ou inexistantes : bilharziose, nmatodes ou autres vers. L'assainissement vise assurer l'vacuation et le traitement des eaux uses et des excrtas en minimisant les risques pour la sant et pour l'environnement.
Les dchets solides (reliefs de repas) subissent une rapide dcomposition, et peuvent tre des sources pathognes. Leur collecte et leur limination contribue galement maintenir un environnement salubre.
Les eaux de ruissellement peuvent entraner, lors des fortes pluies, des inondations, des boulements et une dtrioration des routes et des btiments. L'assainissement vise ainsi assurer la protection des biens et des personnes jusqu' une certaine intensit de pluie.


Les eaux uses :

Les eaux uses, aussi appeles eaux pollues (voir pollution de l'eau) sont toutes les eaux qui sont de nature contaminer les milieux dans lesquelles elles sont dverses.
Ces eaux sont en gnral le sous-produit d'une utilisation humaine soit domestique soit industrielle (d'o le terme "eaux uses" dont il a t fait usage).
Les eaux uses sont des eaux altres par les activits humaines la suite dun usage domestique, industriel, artisanal, agricole ou autre. Elles sont considres comme pollues et doivent tre traites.
Elles sont parfois qualifies d'eaux grises quand il s'agit d'eaux peu charges en matires polluantes par exemple des eaux d'origine domestique, rsultant du lavage des assiettes, des mains, des bains ou des douches, et d'eaux noires lorsque elles contiennent diverses substances plus polluantes ou plus difficiles liminer tels que matires fcales, produits cosmtiques, ou tous types de sous-produit industriel mlangs l'eau.
Il peut galement s'agir d'eau d'coulement de surfaces impermables, ainsi les eaux de ruissellement des places de stationnement sont considres comme des eaux uses du fait de la prsence de divers polluants comme les hydrocarbures ou les poussires d'usure des pneumatiques.
Dans la plupart des pays et en particulier dans les milieux urbaniss, les eaux uses sont collectes et achemines par un rseaux d'gout (aussi appel rseau d'assainissement) soit directement dans le milieu rcepteur, soit dans une station de traitement.
L'puration de ces substances est le plus souvent assure par des stations d'puration des eaux uses. Dans les cas o de telles installations n'existent pas, le milieu naturel est capable, dans une certaine mesure, d'assurer son autopuration.

Traitement des eaux uses



Bassins utiliss dans une usine de traitement des eaux uses (ici vides)
Les eaux uses sont toutes les eaux charges de diffrents lments du fait qu'elles ont t utiliss pour le lavage ou les toilettes, qui sont de nature polluer les milieux dans lesquelles elles seront dverses. C'est pourquoi, dans un soucis de respect de ces diffrents milieux, des traitements sont raliss sur ces effluents.
Ces traitements peuvent tre raliss de manire collective dans une station d'puration ou de manire individuelle. La plupart des stations d'puration fonctionnent selon les mmes processus de base, mais des diffrences plus ou moins importantes peuvent exister dans la manire de mettre en place ces processus. Le traitement se divise gnralement en plusieurs tapes.


THE BRIGHT FACE
Global Moderator
Hero Member
*


:
Algeria Algeria

: 1204


:

djamel-hope2001@hotmail.fr thebrightface@yahoo.com
« #1 : Jul, 28, 2010, 12:44:25 »


Traitement primaire

En puration des eaux uses le traitement primaire est une simple dcantation qui permet de supprimer la majeure partie des matires en suspension. Ce sont ces matires qui sont responsables du trouble des eaux uses.
L'opration est ralise dans des bassins de dcantation dont la taille dpend du type d'installation et du volume d'eau traiter. De la mme manire, le temps de sjour des effluents dans ce bassin dpend de la quantit de matire liminer et de la capacit de l'installation les liminer.
La dcantabilit des matires dans un bassin est dtermine par l'indice de Mohlman. Cet indice est dtermin chaque jour dans les stations d'puration importantes afin de vrifier le bon fonctionnement du systme.
À la fin de ce traitement, la dcantation a permis de supprimer environ 60% des matires en suspension, environ 30% de la demande biologique en oxygne (DBO) et 30% de la demande chimique en oxygne (DCO). Cette part de DBO supprime tait induite par les matires en suspension. La charge organique restant traiter est allge d'autant.
Les matires supprimes forment au fond du dcanteur un lit de boues appel boues primaires.

Que sont les eaux uses ?

On distingue trois grandes catgories d'eaux uses : les eaux domestiques, les eaux industrielles, les eaux pluviales.

Les cours d'eau ont une capacit naturelle d'puration. Mais cette capacit a pour effet de consommer l'oxygne de la rivire et n'est pas sans consquences sur la faune et la flore aquatiques. Lorsque l'importance du rejet excde la capacit d'autopuration de la rivire, la dtrioration de l'environnement peut tre durable. Les zones prives d'oxygne par la pollution entrainent la mort de la faune et de la flore ou crent des barrires infranchissables empchant notamment la migration des poissons. La prsence excessive de phosphates, en particulier, favorise le phnomne d'eutrophisation, c'est--dire la prolifration d'algues qui nuisent la faune aquatique, peuvent rendre la baignade dangereuse et perturbent la production d'eau potable.


Les eaux uses domestiques

Elles proviennent des diffrents usages domestiques de l'eau. Elles sont essentiellement porteuses de pollution organique. Elles se rpartissent en eaux mnagres, qui ont pour origine les salles de bains et les cuisines, et sont gnralement charges de dtergents, de graisses, de solvants, de dbris organiques, etc. et en eaux "vannes" ; il s'agit des rejets des toilettes, chargs de diverses matires organiques azotes et de germes fcaux.

La pollution journalire produite par une personne utilisant de 150 200 litres d'eau est value :
- de 70 90 grammes de matires en suspension
- de 60 70 grammes de matires organiques
- de 15 17 grammes de matires azotes
- 4 grammes de phosphore
- plusieurs milliards de germes pour 100 ml.



Les eaux pluviales

Elles peuvent, elles aussi, constituer la cause de pollutions importantes des cours d'eau, notamment pendant les priodes orageuses. L'eau de pluie se charge d'impurets au contact de l'air (fumes industrielles), puis, en ruisselant, des rsidus dposs sur les toits et les chausses des villes (huiles
de vidange, carburants, rsidus de pneus et mtaux lourds...). En outre, lorsque le systme d'assainissement est dit "unitaire", les eaux pluviales sont mles aux eaux uses domestiques. En cas de fortes prcipitations, les contraintes de prservation des installations d'puration peuvent imposer un dversement ("dlestage") de ce "mlange" trs pollu dans le milieu naturel. Enfin, dans les zones urbaines, les surfaces construites rendent les sols impermables et ajoutent le risque d'inondation celui de la pollution.


Les eaux industrielles

Elles sont trs diffrentes des eaux uses domestiques. Leurs caractristiques varient d'une industrie l'autre. En plus de matires organiques, azotes ou phosphores, elles peuvent galement contenir des produits toxiques, des solvants, des mtaux lourds, des micropolluants organiques, des hydrocarbures. Certaines d'entre elles doivent faire l'objet d'un prtraitement de la part des industriels avant d'tre rejetes dans les rseaux de collecte. Elles sont mles aux eaux domestiques que lorsqu'elles ne prsentent plus de danger pour les rseaux de collecte et ne perturbent pas le fonctionnement des usines de dpollution.
Les eaux industrielles

Elles sont trs diffrentes des eaux uses domestiques. Leurs caractristiques varient d'une industrie l'autre. En plus de matires organiques, azotes ou phosphores, elles peuvent galement contenir des produits toxiques, des solvants, des mtaux lourds, des micropolluants organiques, des hydrocarbures. Certaines d'entre elles doivent faire l'objet d'un prtraitement de la part des industriels avant d'tre rejetes dans les rseaux de collecte. Elles sont mles aux eaux domestiques que lorsqu'elles ne prsentent plus de danger pour les rseaux de collecte et ne perturbent pas le fonctionnement des usines de dpollution.


THE BRIGHT FACE
Global Moderator
Hero Member
*


:
Algeria Algeria

: 1204


:

djamel-hope2001@hotmail.fr thebrightface@yahoo.com
« #2 : Jul, 28, 2010, 12:51:30 »


Les boues des stations d'puration urbaines

L'puration des eaux uses urbaines s'inscrit dans une dmarche de protection de notre environnement et de prservation de nos ressources en eau. Elle est concrtement mise en uvre par les collectivits locales, selon une rglementation abondante et en fonction de critres tenant compte du milieu naturel local..
Le processus de dpollution des eaux uses urbaines produit d'un ct de l'eau pure, de l'autre des sous-produits en grande quantit : les boues. Reprsentant chaque jour un volume considrable, ces boues doivent trouver une destination en continu, au mme titre que les eaux dbarrasses de leur pollution retournent en permanence dans le milieu
naturel. Un blocage mme momentan du processus, qu'il intervienne au niveau de la filire de traitement des boues ou au niveau de leur vacuation, peut rapidement avoir des consquences nfastes sur la dpollution elle-mme, et donc sur l'environnement.
Il existe aujourd'hui trois filires principales pour traiter et vacuer les boues : l'pandage agricole, qui consiste les recycler en valorisant leurs matires fertilisantes, la mise en dcharge et l'incinration. Nanmoins, du fait de l'accroissement du volume de boues produites, de l'abandon programm de la mise en dcharge dans ses proportions actuelles, des difficults rencontres pour dvelopper aussi bien le parc d'incinrateurs que les surfaces d'pandage agricole, l'ensemble des acteurs de l'eau (professionnels, collectivits, pouvoirs publics) devront probablement de plus en plus s'orienter vers des filires d'limination, pour l'heure plus marginales mais faisant l'objet d'efforts constants de recherche et dveloppement.

En France, l'pandage agricole a t privilgi du fait de son triple intrt conomique, agronomique et environnemental. Le monde agricole a d'ailleurs t trs tt associ la dfinition de bonnes pratiques d'utilisation des boues. De fait, l'pandage, dans les conditions rglementaires, est aujourd'hui reconnu comme une filire trs performante, tant du point de vue environnemental qu'conomique. Pour autant, cette utilisation est conditionne par la qualit des boues considres. Dans la pratique, son choix doit tre tudi la lumire du contexte local, tout comme les autres filires d'vacuation des boues. L'pandage doit en effet rpondre un besoin de l'agriculture, dans une zone gographique suffisamment proche de la station d'puration. Parce qu'il ne se pratique qu' certains moments de l'anne, il exige galement de disposer d'quipements de stockage suffisants. En outre, ds lors qu'une collectivit choisit cette option, elle doit obligatoirement prvoir une solution alternative, pour pallier toute impossibilit momentane de recourir cette forme de recyclage.
En tout tat de cause, quels que soient les choix oprs, ils doivent tre faits au stade de la conception de la station d'puration, car ils onditionnent les procds mettre en place, ds le dpart, dans cette usine.


Les diffrents types de boues brutes

Ce document traite spcifiquement des boues d'puration urbaines issues de l'assainissement collectif. Les boues sont dites urbaines lorsqu'elles sont produites par une station d'puration traitant les eaux uses collectes par le rseau public d'assainissement. Les boues sont dites industrielles (ou "non domestiques") lorsqu'elles rsultent du traitement des rejets d'un ou plusieurs tablissements industriels. Les eaux uses industrielles peuvent tre rejetes dans le rseau municipal de collecte des eaux uses sous certaines conditions (autorisation de dversement) ; elles peuvent aussi faire l'objet d'un traitement autonome effectu par l'industriel. Ces deux catgories de boues se diffrencient par leur composition et les textes rglementant leur devenir.
Les boues urbaines sont produites plusieurs stades du processus d'assainissement* des eaux uses. Selon les tapes du traitement au cours desquelles elles sont recueillies, on distingue :
Les boues primaires dites "fraches", qui sont obtenues au niveau du dcanteur primaire, aprs sparation physique des matires en suspension par dcantation ;
Les boues physico-chimiques, qui sont les agrgats forms aprs des traitements physico-chimiques. Dans ce cas, la dcantation est rendue plus efficace par l'agglomration des particules solides en suspension obtenue grce l'adjonction pralable de faibles quantits de ractifs chimiques
Les boues biologiques, qui proviennent des
traitements biologiques des eaux uses dont le principe est de faire dgrader les substances organiques prsentes dans l'eau par les microorganismes qu'elles contiennent et que l'on cultive cet effet. A la diffrence des deux types de boues prcdentes, qui sont des matires brutes dcantes,
les boues biologiques rsultent de la transformation des matires organiques contenues dans les eaux uses. Elles reprsentent la majorit des boues produites en France
*cf. brochure C.I.EAU "Les traitements des eaux uses
Ces trois catgories de boues composent ce que l'on nomme les "boues brutes", savoir des boues n'ayant pas encore fait l'objet de traitements spcifiques. Les boues "brutes" sont caractrises par un certain nombre de critres dfinissant leur composition physique et chimique :
leur siccit, c'est--dire leur taux de matire sche
ou l'inverse du taux d'humidit. La concentration en
matires sches est exprime en grammes de
matire par litre de boues (ou en pourcentage pour
la siccit) ;
leur teneur en matire volatile ou matires
organiques, par opposition aux matires minrales.
La teneur en matire volatile s'exprime en pourcentage
du poids des matires sches. Elle permet d'valuer
le degr de stabilisation* des boues et leur aptitude
subir divers traitements (digestion, incinration, ...) ;
leur teneur en matire minrale (diffrence entre
matire sche et matire volatile) ;
leur pouvoir calorifique infrieur qui permet
d'valuer leur aptitude l'incinration. Il correspond
la quantit de chaleur pouvant tre dgage par
une certaine masse de boue ;
leur composition en matires fertilisantes (carbone
organique, phosphore, azote, oligo-lments), en
lments indsirables (traces mtalliques et en
composs traces organiques) et en micro-organismes.


THE BRIGHT FACE
Global Moderator
Hero Member
*


:
Algeria Algeria

: 1204


:

djamel-hope2001@hotmail.fr thebrightface@yahoo.com
« #3 : Jul, 28, 2010, 12:55:50 »


*aptitude la fermentation. Le degr de stabilisation est inversement proportionnel la teneur en matire organique.
Les "lments traces mtalliques" et les "composs traces organiques" sont des lments prsents en quantit infime dans l'environnement et dans les boues, d'o le terme de "traces". Certains d'entre eux peuvent tre utiles au dveloppement de la vie, comme par exemple les oligo-lments, d'autres sont susceptibles d'tre dangereux pour les tres vivants lorsqu'ils sont accumuls en trop fortes quantits, comme certains mtaux lourds. Leur concentration dans les boues destines l'pandage et les flux limites autoriss sont donc trs strictement suivis et rglements. Les "micro-organismes" jouent un rle essentiel dans le processus d'puration. Seule une petite partie est potentiellement pathogne et peut tre limine par des traitements et des dlais d'usage (la plupart des micro-organismes pathognes ont une dure de vie trs courte, dans les stations d'puration et dans l'environnement).
D'autres critres physiques sont utiliss galement pour valuer la nature des boues "brutes", leur viscosit, leur aptitude l'paississement, leur friabilit, etc. Ces critres permettent d'apprcier le niveau de dshydratation qui pourra tre obtenu et leur capacit tenir en tas pour le stockage. Bien entendu, les caractristiques physiques et chimiques des boues "brutes" sont directement lies celles des eaux uses reues par la station d'puration et au type de traitement des eaux pratiqu dans ladite station, qu'il s'agisse d'eaux uses domestiques, d'effluents industriels ou d'eaux pluviales.
Une fois recueillies, ces boues "brutes" vont subir divers traitements spcifiques, adapts d'une part leur nature, mais galement leur destination finale.


La collecte des eaux uses

Le rseau d'assainissement des eaux uses d'une agglomration a pour fonction de collecter ces eaux pour les conduire une station d'puration
La collecte s'effectue par l'vacuation des eaux uses domestiques, (et ventuellement industrielles ou pluviales) dans les canalisations d'un rseau d'assainissement appels aussi collecteurs. Le transport des eaux uses dans les collecteurs se fait en gnral par gravit, c'est--dire sous l'effet de leur poids. Il peut parfois s'effectuer par refoulement, sous pression ou sous dpression. Les canalisations sont en ciment, parfois en fonte ou en PVC, plus rarement en grs ou en acier. Lorsque la configuration du terrain ne permet pas un coulement satisfaisant des eaux collectes, on a recours diffrents procds (pompage et stations de relvement) pour faciliter leur acheminement. La protection du rseau contre l'encrassement et la corrosion est assure en premier lieu par le prtraitement de certaines eaux industrielles avant leur rejet dans le rseau. Divers ouvrages, en amont, le protgent contre l'intrusion de matires indsirables : citons les "botes graisse" sur les branchements des restaurants ou les sparateurs hydrocarbures dans les stations-service ou dans les aroports. La rgulation du flux, lorsque les eaux uses et les eaux pluviales sont mlanges, est assure par des quipements destins retenir temporairement des arrives d'eau importantes et soudaines. Elle permet de ne pas perturber le bon fonctionnement des stations d'puration et de limiter les risques d'inondation.


Rseaux sparatifs ou unitaires

S'il est relativement facile de prvoir et de contrler les volumes d'eaux uses domestiques, il en va tout autrement des eaux pluviales. Il existe deux types de rseaux de collecte :
Les rseaux unitaires vacuent dans les mmes canalisations les eaux uses domestiques et les eaux pluviales. Ils cumulent les avantages de l'conomie (un seul rseau construire et grer) et de la simplicit (toute erreur de branchement est exclue, par dfinition) ; mais ncessitent de tenir compte des brutales variations de dbit des eaux pluviales dans la conception et le dimensionnement des collecteurs et des ouvrages de traitement.
Les rseaux sparatifs collectent les eaux domestiques dans un rseau et les eaux pluviales dans un autre. Ce systme a l'avantage d'viter le risque de dbordement d'eaux uses dans le milieu naturel lorsqu'il pleut. Il permet de mieux matriser le flux et sa concentration en pollution et de mieux adapter la capacit des stations d'puration.
L'entretien du rseau
Les canalisations transportant en permanence des eaux charges de pollution, il est invitable qu'elles s'encrassent. Elles sont galement menaces par l'rosion et la corrosion. Elles font donc l'objet de visites et de curages priodiques. L'entretien des ouvrages annexes comprend notamment le curage des bouches d'gout, l'entretien des bassins de retenue, des dversoirs d'orage, des postes de relvement des eaux uses et des branchements. Une exploitation efficace du rseau suppose un travail d'entretien rigoureux et permanent du personnel qualifi du service d'assainissement.


Gestion de l'eau

L'eau recouvre la majeure partie du globe, et cependant, on estime que moins de 1 % de l'eau existant sur Terre est de l'eau douce exploitable pour les activits humaines. De plus, elle est bien souvent gaspille et pollue du fait des usages domestiques, agricoles et industriels.
L'eau est un bien commun, une ressource indispensable la vie ; nous devons rflchir des solutions pour mieux la grer, mieux la recycler

Économiser l'eau

Des ides pour conomiser l'eau :
Ne pas laisser couler l'eau quand on fait la vaisselle.
Mettre un pichet d'eau potable au rfrigrateur de manire viter de faire couler souvent l'eau du robinet jusqu' ce qu'elle refroidisse pour boire frais.
Dmarrer la machine laver uniquement lorsqu'elle est pleine.
Un cycle de lavage du linge 30/40C consomme trois fois moins dnergie quun cycle 90C. (L'nergie sert chauffer l'eau)
Dmarrer le lave-vaisselle uniquement lorsqu'il est plein.
Installer des rgulateurs de dbits d'eau.
Arroser les plantes avec l'eau de rinage des lgumes.
Laver la voiture avec un seau plutt qu'au jet d'eau, en se limitant aux pare-brise et phares (voir et tre vu). Ne faire un nettoyage complet que lorsqu'il est vraiment ncessaire : le raliser alors dans une station de lavage qui rcupre et traite convenablement les eaux uses fortement charges en polluants.

Laver la voiture les jours de pluie ;
En zone montagneuse, utiliser l'eau non potable d'une rivire ou d'un ruisseau ;
Pour viter la pollution, ne laver la voiture qu'avec les produits suivants : savon noir (100% huile vgtale), liquide vaisselle biodgradable 100%, amoniac et alcool ;
Rcuprer, stocker et utiliser l'eau de pluie pour les usages non alimentaires (lessive, entretien de la maison, lavage des vhicules, arrosage des plantes, renouvellement de l'eau de la piscine).
Rparer les fuites d'eau sans attendre. Pour dtecter une fuite, on peut consulter le compteur d'eau le soir avant de se coucher puis le matin au lever. Si la valeur du compteur a augment, c'est qu'il y a une fuite quelque part.
Vrifier de temps en temps le bon fonctionnement du robinet qui permet de couper l'arrive d'eau pour le logement. En cas de fuite soudaine, ce robinet peut vous viter d'inonder tout l'appartement.
L'industrie consomme de l'eau (20% de l'eau potable l'chelle mondiale) de sorte que vous conomisez de l'eau en limitant vos consommations de produits manufacturs (principe de la simplicit volontaire). Une voiture, c'est plusieurs dizaines de milliers de litres d'eau. Cela ne jouera pas sur votre facture d'eau, mais sur celle de la plante.


THE BRIGHT FACE
Global Moderator
Hero Member
*


:
Algeria Algeria

: 1204


:

djamel-hope2001@hotmail.fr thebrightface@yahoo.com
« #4 : Jul, 28, 2010, 01:04:56 »


La salle de bain

L'eau issue des stations d'puration des eaux uses n'est pas potable.Prendre une douche (20 60 litres d'eau) plutt qu'un bain (100 150 litres).
Ne pas laisser couler l'eau quand on se savonne sous la douche. (Faire du sport avant de se doucher permet de ne pas avoir froid)
Ne pas laisser couler l'eau quand on se brosse les dents. Utiliser un verre pour se rincer la bouche et ne pas mouiller sa brosse dents, car cela ne rendra pas les dents plus propres !
Ne pas laisser couler l'eau lorsqu'on se rase. Utiliser le clapet de lavabo
Ne pas prendre plusieurs douches par jour.
Ne pas se doucher tous les jours. On peut aussi se laver au lavabo.
Un mitigeur permet de rgler plus facilement la temprature de l'eau.
Installer un stop-douche permet d'arrter l'eau tout en gardant le rglage de la temprature. Cela vite de perdre une nouvelle fois de l'eau le temps de rgler la temprature quand on commence le rinage.
Rcuprer l'eau des lavabos en enlevant le siphon et en plaant un rcipient en dessous. Cette eau peut ensuite servir pour les toilettes.
Rcuprer l'eau de la douche en plaant une bassine au sol. Cette eau peut ensuite servir pour les toilettes.
Les toilettes
Chaque fois que nous tirons la chasse d'eau, nous gaspillons 10 12 litres d'eau rendue potable grands frais. Cette consommation reprsente 35 % de notre facture ! (idalement, l'eau qui alimente la chasse pourrait tre de l'eau non potable, de l'eau de pluie, en amnageant un rservoir de rcupration 3 mtres au-dessus des toilettes).
Dans les WC, installer une chasse d'eau avec un double bouton-poussoir. À dfaut, une bouteille remplie d'eau place dans le rservoir permet d'conomiser de l'eau chaque fois que l'on tire la chasse d'eau. Éviter de mettre une brique qui pourrait se dsagrger la longue.
L'alternative ce non-sens est le compostage direct des djections humaines grce aux toilettes sches. Le compostage vite de polluer l'eau et produit un amendement organique fertilisant. La mise en oeuvre de ce systme est facile en zones rurales et quartiers priurbains. Pour en savoir plus, lire l'article sur les toilettes sches.
Attention : il faut nanmoins savoir que les djections humaines peuvent, dans certains cas, tre biotoxiques et par consquent impropres une rcupration par compostage ou biodgradation. C'est le cas de l'urine et des selles des personnes suivant un traitement aux antibiotiques, une chimiothrapie, une trithrapie et d'une faon gnrale prenant des mdicaments. Les djections ne sont 100% biodgradables que si l'on mne une vie saine.
Une autre alternative consisterait utiliser de l'eau de pluie ou mme de l'eau de puits impropre la consommation (en alimentant les wc, toilettes, douche, lave-linge... bref tous les robinets o l'on ne boira pas l'eau). Elle serait alors retraite dans les stations d'puration et de plus, vous ne paierez la compagnie des eaux que la moiti du prix que vous cote l'eau (traitement de l'eau, pollueur-payeur).
Quand on vit en appartement et qu'on ne peut pas utiliser l'eau de pluie ou du puits, on peut aussi rutiliser l'eau de vaisselle ou de machine laver. Il suffit de mettre un seau dans l'vier et pour la machine laver, il suffit de mettre un seau la sortie du tuyau d'vacuation. On peut alors verser l'eau rcupre dans ses toilettes et ainsi utiliser la chasse d'eau le moins possible.
Si on fait couler l'eau avant de prendre sa douche pour attendre qu'elle atteigne la bonne temprature, on peut la faire couler dans un seau pour la rutiliser.


Nettoyer leau use :

Lorsqu'elles sont uses, c'est--dire qu'elles ont t utilises, les eaux sont collectes dans les gouts. Avant d'tre rejetes dans la nature, ces eaux doivent tre traites pour protger la sant des individus et sauvegarder la qualit du milieu naturel. C'est l'puration avant rejet. L'assainissement peut tre individuel ou collectif.


L'assainissement individuel

Dans les zones rurales, l'habitat est dispers. Le systme d'assainissement, ralis pour une ou plusieurs habitations, comprend :
- une fosse septique qui dcante, liqufie les matires solides et pure trs partiellement les eaux uses.
- un rseau de canalisations souterraines qui assure l'pandage des effluents dans le sol.
- un lit filtrant destin recueillir les effluents, lorsque la nature du sol se rvle inadapte un pandage naturel (impermabilit, permabilit trop forte





.
Rseau municipal d'approvisionnement en eau et d'puration des eaux uses

Exemple d'un autre cycle d'eau

D'autres parties du Canada comptent sur des puits et des fosses septiques individuels mais c'est encore une partie d'un autre cycle de notre puits aux robinets de la maison, puis vers la fosse septique.
Un regard plus attentif sur l'origine de votre eau
Si vous en avez l'occasion, essayez de visiter une usine de purification de l'eau et dcouvrez par vous-mme le processus de traitement par lequel passe l'eau avant d'entreprendre son voyage vers les robinets de votre maison ou la fontaine d'eau de l'cole. Rappelez-vous, peu importe la limpidit de l'eau, elle ramasse habituellement des impurets le long de son passage travers le cycle hydrologique.
Ce qui se passe dans une usine de purification :
1. Il doit d'abord y avoir une source d'eau proximit. Il peut s'agir d'une rivire ou d'un lac, ou il pourrait s'agir d'un rservoir cr par la construction d'un barrage pour retenir l'eau.
2. Au fur et mesure qu'on a besoin de cette eau, elle est amene par des tuyaux dans une usine de purification, o elle est rendue potable en passant par les traitements suivants :
o D'abord et avant tout, l'eau est pulvrise dans l'air, o elle se mlange l'oxygne. Cette tape s'appelle l'aration. L'oxygne aide les bactries crotre qui, leur tour, dtruisent certaines des impurets.
o La prochaine tape est la coagulation, o on ajoute de l'alun l'eau. L'alun forme des particules collantes auxquelles s'accrochent la terre est autres particules.
o À l'tape suivante, celle de la sdimentation, ces impurets se dposent au fond d'un rservoir de sdimentation.
o L'eau passe ensuite dans un ensemble de filtres o la filtration se produit. Toutes les impurets restant dans l'eau sont enleves par filtration au moyen de couches de sable, de charbon de bois et de gravier.
o Dans beaucoup de localits, on ajoute l'eau du chlore pour dtruire tout germe susceptible de causer des maladies, et, dans un nombre de plus en plus grand de collectivits, on ajoute du fluorure.
Lorsque l'eau est passe par ces tapes, elle est prte tre utilise. L'eau propre est pompe dans d'immenses rservoirs d'entreposage et de l dans les tuyaux qui l'amne vos maisons, vos coles, les entreprises et les industries.
Un aperu de plus prs d'une usine de traitement des eaux uses
Les dchets sont faciles enlever de la plupart de nos maisons, il suffit d'un tour de poigne ou de robinet et whoosh! C'est parti. Mais dans quelle direction? Vers une usine de traitement des eaux uses o elle passe par une ou plusieurs des tapes suivantes :
Traitement primaire le sable, le gravier et les autres solides sont spars des liquides au moyen de grillages et de rservoirs de sdimentation.
Traitement secondaire de l'air est ajout (aration) pour stimuler la croissance de bactries afin de consumer la plupart des matriaux de dchets qui restent.
Traitement tertiaire ou avanc des produits chimiques sont ajouts pour enlever les matires nutritives qui stimulent les algues (plantes minuscules qui absorbent l'oxygne dont les poissons ont besoin).
La boue est ce qui reste du traitement des eaux uses. Une fois que les microorganismes nuisibles sont enlevs, la boue est soit brle, porte aux sites d'enfouissement, ou utilise pour conditionner le sol.
Les eaux uses traites sont appeles effluent ou eau grise . Elle est dsinfecte, teste et retourne vers les rivires ou les ruisseaux o le cycle recommence de nouveau.
Procd type de traitement des eaux uses dans les municipalits canadiennes

Vous ne voudriez pas boire tout de suite de cette eau use traite. Mais d'ici ce qu'elle vienne jaillir de votre robinet elle aura reu un autre nettoyage en profondeur l'usine de purification de l'eau. Rappelez-vous, ne confondez pas les deux usines de traitement!
En tant que race humaine, nous n'avons pas pris trs bien soin de l'eau. Vous avez vu comment nous avons souill la qualit originelle d'un grand nombre de lacs et de rivires, et vous savez que nous ne serions pas en trs bonne sant si nous tions obligs de boire l'eau qui vient directement des lacs et des rivires qui se trouvent prs de chez nous. Heureusement, ce n'est pas le cas. Notre propre cycle de l'eau (usines de purification de l'eau et de traitement des eaux uses) aide nous tenir exempts de maladies qui gnent les pays en voie de dveloppement



Newbie
*


: 41


« #5 : Jul, 28, 2010, 06:01:44 »

.
.

THE BRIGHT FACE
Global Moderator
Hero Member
*


:
Algeria Algeria

: 1204


:

djamel-hope2001@hotmail.fr thebrightface@yahoo.com
« #6 : Jul, 28, 2010, 07:46:16 »



: [1]   
   
 
: